Actualités

Le 9 avril, c’est dans la rue que ça se passe ! Cette nouvelle mobilisation, décidée un jour où la plupart des travailleurs sont en repos et qui n’occasionne aucune perte de salaire, doit avoir un retentissement exceptionnel. Aucune excuse pour ne pas participer et pour refuser d’accepter sans broncher un avenir catastrophique pour nous toutes et tous et pour les générations futures. Alors le 09 avril 2016, entre militants, adhérents, sympathisants, collègues, en famille ou entre amis, DEBOUT et rendez-vous devant la gare de VESOUL à 10h00 La force et la richesse de ce pays c’est nous toutes et tous

6 Avril 2016, 08:48am

Le 9 avril, c’est dans la rue que ça se passe ! Cette nouvelle mobilisation, décidée un jour où la plupart des travailleurs sont en repos et qui n’occasionne aucune perte de salaire, doit avoir un retentissement exceptionnel. Aucune excuse pour ne pas participer et pour refuser d’accepter sans broncher un avenir catastrophique pour nous toutes et tous et pour les générations futures. Alors le 09 avril 2016, entre militants, adhérents, sympathisants, collègues, en famille ou entre amis, DEBOUT et rendez-vous devant la gare de VESOUL à 10h00  La force et la richesse de ce pays c’est nous toutes et tous

A l'appel de Cgt70-FO70-FSU70-Solidaires70

Le 09 avril : Faire encore plus fort que le 31 mars
Pour le retrait de la Loi Travail
Le 31 mars ce sont mille manifestants qui ont répondu à l’appel de l’intersyndicale pour exiger le retrait de la Loi Travail et rappeler qu’il faut, au contraire, créer un code du travail du 21ème siècle ou l’humain serait au cœur des préoccupations, à la place qu’occupe aujourd’hui la finance.
Cela fait plus de trente ans que le Patronat obtient des gouvernements successifs des cadeaux fiscaux et exonérations de cotisations.
Plus de trente ans que les GATTAZ père et fils, les SELLIERE et PARISOT promettent des millions d’emplois si la flexibilité et la précarité des travailleurs sont renforcées.
De mensonges patronaux en trahisons gouvernementales, le patronat bénéficie déjà de multitudes de dispositifs, tous plus toxiques les uns que les autres pour les travailleurs, les sans emploi, les retraités et leurs conquis sociaux.
Le résultat aujourd’hui c’est un taux de chômage record, particulièrement chez les jeunes et les séniors, un accroissement de la misère pour la population et un pouvoir d’achat en diminution chaque année.
Après que ces cadeaux aient pillé nos caisses de sécurité sociale, de retraite et de chômage, le gouvernement s’apprête à enfoncer encore plus la population dans la misère sociale et aggraver la situation économique du pays.
Sa recette : une loi donnant toujours plus de pouvoir aux patrons, moins de possibilités aux représentants du personnel et organisations syndicales de s’opposer aux décisions unilatérales des employeurs
Et pendant ce temps-là, les grands patrons revalorisent leurs salaires, jusqu’à les doubler, les actionnaires multiplient les dividendes, les retraites chapeau atteignent des sommes révoltantes.
La loi EL KHOMRI dite Loi Travail, si elle est adoptée, va ouvrir une brèche sans précédent dans les conquis sociaux que des générations avant nous ont gagné à force de lutter et revendiquer.
Tout y passe : salaire, temps de travail, heures supplémentaires, congés payés, astreinte, jusqu’aux indemnités pour licenciement abusif qui pourraient être plafonnées.
Demander que les dommages et intérêts en cas de licenciement abusif soit plafonnés, c’est un peu comme se plaindre, pour un repris de justice, que le code pénal soit trop sévère !
Ne laissons pas le MEDEF, le Gouvernement et les syndicats peu soucieux de nos droits, décider de notre avenir et rendre encore plus difficile celui de nos enfants.
Le gouvernement fait la sourde oreille aux cris de la rue et à la grande majorité de la population qui rejette ce projet de loi, il multiplie, via les forces de l’ordre, la répression et matraque à tout va étudiants, lycéens et travailleurs.
La seule solution réside dans l’augmentation de la mobilisation et la multiplication des actions revendicatives.
Pour cela les organisations Cgt-Fo-Fsu-Solidaires de Haute-Saône
vous appellent à manifester
Le samedi 09 avril 2016 à 10h00 à Vesoul
Départ de la manifestation : Gare SNCF
  • Ce samedi 09 avril, toutes et tous mobilisés pour une démonstration sans précédent.
  • Ce samedi 09 avril, pas besoin de se mettre en grève, pas de perte de salaire pour la plupart d’entre nous.
  • Ce samedi 09 avril, nous avons juste besoin de prendre deux heures sur notre emploi du temps pour éviter des années de galère et mettre un frein à l’appétit du MEDEF
Dans un contexte de hausse du chômage, d’explosion de la précarité et de la pauvreté, la Loi Travail va organiser une régression généralisée des droits, créer un dumping social entre les entreprises d’un même territoire et d’une même branche et aggraver les inégalités entre les travailleurs
Depuis le début de cette mobilisation, un slogan se fait de plus en plus présent :
On vaut mieux que ça !
Alors, pour éviter un retour au 19ème siècle, on agit et on se bouge !
  • Gueuler sur les réseaux sociaux, c’est bien !
  • Gueuler à l’heure de l’apéro, c’est bien !
  • Gueuler devant sa télé, c’est bien !
  • Se mobiliser dans la rue pour montrer notre détermination et exiger le retrait de ce projet régressif, C’est mieux !

Commenter cet article