Actualités

Le 23 et le 28 juin, plus que jamais mobilisé pour le retrait de la Loi travail et l'ouverture de négociations pour un code du travail du 21ème siècle

22 Juin 2016, 14:16pm

Les organisations syndicales de Haute-Saône : Cgt-FO-FSU et Solidaires relayent l'appel à mobilisation de l'intersyndicale nationale, les 23 et 28 juin 2016.

Le 23 juin, la ville de Vesoul accueille le championnat de France professionnel de cyclisme sur route et plus précisément l'épreuve du contre la montre individuel.

Compte tenu du blocage quasi complet du centre ville et des difficultés de circulation à prévoir dans les rues laissées libre, l'intersyndicale a décidé d'organiser un point de rassemblement sur le parcours de l'épreuve.

Ce sera l'occasion de montrer la détermination des organisations syndicales, qui bénéficient du soutien majoritaire de la population, à poursuivre le combat.

Ce sera également l'occasion de collecter des signatures pour la votation citoyenne exigeant le retrait de cette loi et la mise en oeuvre de discussions sur des droits nouveaux.

Nous donnons donnons donc rendez-vous, à celles et ceux qui souhaitent se mobiliser, Rue du Commandant GIRARDOT après le passage sous rail et avant le pont du Durgeon (proximité gare SNCF)

Pour le 28 juin les organisations syndicales invitent les travailleurs, les sans emploi, les jeunes et les retraités à se mobiliser massivement pour montrer au gouvernement VALLS, empêtré dans ses errements politiques et son asservissement à la finance, que rien n'est fini et que la lutte se poursuivra, quelque soit la décision qu'il entend prendre de force et au mépris du dialogue social et de la démocratie.

Vous trouverez en pièce jointe le tract d'appel pour le 28 juin ainsi qu'une votation.

Les votations citoyennes collectées seront déposées le 28 juin au matin à Madame la Préfète. Nous invitons celles et ceux qui ont collecté des bulletins de votation de bien vouloir les faire parvenir à l'UD Cgt 5 cours François VILLON

La lutte continue jusqu'au retrait de ce projet de loi régressif et antisocial

Commenter cet article