Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualités

Billet d'humeur du jour : Dr Christophe Prudhomme

10 Juin 2020, 08:09am

Publié par La Cgt70

Manifestation

Le « Ségur de la santé » n’est pour l’instant qu’une parodie de concertation alors que nous demandons des négociations sur nos revendications posées depuis maintenant plus d’un an. C’est la raison de la journée d’action du 16 juin à l’appel de 10 organisations (syndicats, collectifs, associations) qui suit les mardis et les jeudis de la colère dans et devant les établissements.
Des informations nous remontent sur une possible interdiction des manifestations. Il faudrait que le monarque se rappelle que le droit de manifester est un droit inaliénable depuis 1789 dans notre pays. Sachez monsieur Macron que nous manifesterons que vous l’autorisiez ou non, car il s’agit d’une liberté qui ne peut nous être retirée selon votre bon vouloir. Quel que soit la délégation de pouvoir que vous accorde les élections, un système démocratique de peut restreindre les droits des individus que sont le droit de se réunir, le droit de s’exprimer, le doit de pétitionner, le droit de s’informer et le droit de manifester.


Nous manifesterons donc le 16 juin et encore à d’autres dates en fonction de ce que nous jugerons utile pour soutenir nos demandes et exprimer démocratiquement notre insatisfaction et notre colère vis-à-vis de votre personne et de votre gouvernement.


Je lance même un appel pour que le 14 juillet, fête nationale qui appartient à tous les Français, soit l’occasion d’une manifestation populaire sur les Champs-Elysées pour réellement soutenir les soignants afin qu’ils obtiennent enfin ce qu’ils demandent et qu’ils méritent.

Si vous avez le droit de par vos fonctions dans le cadre de la monarchie « républicaine » instituée par la 5e République d’organiser des fêtes dans votre château, vous ne pourrez nous retirer celui de nous exprimer par voie de manifestation dans l’espace public qui appartient aux citoyens.

Dr Christophe Prudhomme

Commenter cet article