Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualités

MOTION DE SOUTIEN AUX SALARIES EN LUTTE DE MAGYAR

31 Mars 2021, 16:47pm

Publié par La Cgt70

Depuis très longtemps, le niveau de vie de la plupart des salariés, retraités et privé d'emploi se dégrade. La préoccupation grandissante d'une majorité de la population est simplement de savoir comment boucler les fins de mois.

Est-il normal que sur notre planète, les 0,1% des plus riches détiennent 16% du patrimoine mondial ( contre moins de 10% en 1981). Les 26 personnes les plus riches au monde, détiennent autant de richesses que la moitié de l'humanité.

En FRANCE, la part des salaires dans la valeur ajoutée ( qui est l'ensemble des richesses crées nationalement), est passée de 73% en 1980 à 66% aujourd'hui.

Depuis 1960, en FRANCE , la somme des dividendes versés aux actionnaires a été multiplié par 78.

Dans beaucoup d'entreprises, les salariés revendiquent et agissent pour de meilleurs salaires.

Ainsi, les salariés de MAGYAR à ARC LES GRAY sont en grève avec leurs syndicats CGT et CFDT pour une augmentation générale de 6%, une réelle prime vacances comme prévu par la convention collective de la métallurgie de HAUTE SAONE, ainsi qu'un treizième mois.

Le collectif métaux CGT HAUTE SAÔNE, partage les préoccupations des salariés de MAGYAR et soutient leur lutte.

La CGT revendique par exemple un salaire minimum brut mensuel d'embauche, pour 35h hebdomadaires, à 2000 euros. Elle revendique également ce seuil minimum pour les négociations de branche et territoriales.

Pour notre département, les salaires dans la métallurgie, sont relativement bas.

Pour 2021,les patrons de la métallurgie du département, propose ainsi un salaire minimum brut annuel pour 35h hebdomadaires, pour le premier coefficient de la grille de salaire (140) à 18700 euros ( soit mensuellement à 1558,33 euros et en net par mois à 1246,66 euros.)

Sans le SMIC et les NAO dans les entreprises, se sont ces salaires là qui seraient pratiqués.

Pour les NAO MAGYAR, les propositions patronales sont du même tonneau, alors que l'établissement a réalisé un bénéfice de 1 670 000 euros pour la période du 1/09/19 au 31/08/20.

Pour l'augmentation générale 0,5% et pour l'augmentation individuelle 1,25%.

Est ainsi que les salariés et leur famille doivent vivre?

Face à cette aumône, les salariés de MAGYAR ont décidé de poursuivre l'action engagée le 19 MARS.

Ils ont raison car l'action revendicative collective est le seul moyen que les salariés ont pour se faire entendre, en se dotant à l'entreprise d'un outil syndical plus fort, plus organisé et force de propositions.

 

  COLLECTIF DEPARTEMENTAL CGT METAUX 70

 

Commenter cet article