Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualités

A la MAGYAR d'Arc Les Gray, on ne lâche rien

30 Mars 2021, 13:35pm

Publié par La Cgt70

Après avoir comparu devant la Présidente du TGI de Vesoul, sur assignation de leur employeur, Les représentants des grévistes de Magyar ont appliqué la décision judiciaire : arrêt du blocage conditionnant la reprise des négociations.

Ce subterfuge de la direction aurait pu fonctionner, elle obtenait le déblocage en faisant semblant de vouloir négocier...

Ainsi hier a eu lieu une rencontre entre l'intersyndicale Cgt-CFDT et direction et comme cela était prévisible, la direction a distribué des miettes.

Devant ce simulacre de négociation, en accord avec les grévistes, le mouvement a repris sans faiblir

Il est temps que celles et ceux qui n'ont pas encore rejoint les grévistes prennent conscience de la force que représente la mobilisation du plus grand nombre.

N'hésitez pas, si vous êtes dans les parages, à venir soutenir celles et ceux qui ont décidé de relever la tête et de revendiquer des salaires décents.

Ensemble, tous ensemble pour gagner nos revendications 

 

Ci-dessous le tract unitaire Cgt-CFDT Magyar

ACTION UNITAIRE CGT/CFDT DES SALARIES MAGYAR
POUR UNE AUGMENTATION DES SALAIRES

Dans l'unité de leurs deux organisations syndicales, les salariés de l'établissement MAGYAR d'ARC LES GRAY sont en grève depuis le LUNDI 22 MARS, pour une augmentation de salaire de 6% pour tous, une réelle prime vacances telle que prévue par la convention collective de la métallurgie pour notre département et un treizième mois.


La première séance de négociation imposée par la présidente du tribunal des référés le VENDREDI 26 MARS, s'est tenue le LUNDI 29 MARS à 10h.


A l'issue de celle-ci, les propositions patronales sont les suivantes :
1. Une augmentation générale de 0,5% applicable au 1er JANVIER 2021 au lieu du 1er MARS 2021
2. Une augmentation individuelle de 1% applicable au 1er JUILLET 2021 au lieu du 1er SEPTEMBRE 2021
La direction à même utilisé une sorte de mépris en reprochant aux salariés d'investir dans de trop gros postes de télévision.
Nous affirmons également qu'une forme de mépris existe également dans les salaires pratiqués dans l'établissement ainsi que dans les augmentations proposées ; ainsi un salarié au coefficient 170 (P1) ou 190 (P2) a un taux horaire proche du taux du SMIC.
Des moyens existent pourtant dans l'entreprise pour satisfaire les légitimes revendications du personnel, l'établissement ayant réalisé un bénéfice de 1 670 000 euros pour la période qui s'est étalée du 1/092019 au 31/08/2020.
Ce jour, les salariés grévistes ont décidé la poursuite du mouvement revendicatif.
Afin de populariser leur lutte, ils ont décidé d'une distribution d'un tract à la population.
Pour de meilleurs salaires à MAGYAR et ailleurs, l’action revendicative de masse est nécessaire.
Les salaires en hausse permettent une relance de la consommation, la garantie d'un pouvoir d'achat important est un élément moteur de l'économie.
ENSEMBLE et UNIS, nous pouvons faire reculer notre direction et obtenir des avancées salariales

 

A la MAGYAR d'Arc Les Gray, on ne lâche rien
A la MAGYAR d'Arc Les Gray, on ne lâche rien
A la MAGYAR d'Arc Les Gray, on ne lâche rien
A la MAGYAR d'Arc Les Gray, on ne lâche rien
Commenter cet article